Beni Haoua ... plus fort que "Wouah"

Beni Haoua, (anciennement Francis Garnier), est une commune de la wilaya de Chlef en Algérie.

Beni Haoua tient son nom de la tribu berbère qui l'habite. La langue berbère est très vivante dans la région. Beni Haoua est connue pour sa plage, son port et le sanctuaire de Yemma Binette. Elle compte 25 000 habitants.

Elle est située à 170 km, à l'ouest d'Alger et 95 km au nord est de Chlef

Un peu avant Ténès, une région littorale apparaît. Région montagneuse et forestière occupée par une tribu d'origine berbère, la tribu des Beni Haoua. Région naturelle, limitée à l'est par Oued Damous

À l'ouest, une ligne de crête, allant de la mer au niveau de Kef Houas, un peu à l'est de Doumia (au kilomètre 170), longeant la crête, pour descendre vers l'oued Menterache, pour remonter vers Tamazguida et redescend enfin pour rejoindre l'Oued Lethnine

Sa situation géographique stratégique, position sur la mer et zone montagneuse très forestière et très fertile, traversée partout par des rivières qui coulent à longueur d'année, a incité les populations autochtones à développer l'arboriculture(figuiers, oliviers, vigne, pommiers, pruniers, amandiers etc.) et a attiré les populations depuis fort longtemps.

La plus faible altitude coïncide avec la mer Méditerranée (niveau 0) et la plus haute est située au sommet du Djebel Bissa, qui culmine à plus de 1000 m d'altitude

Un patrimoine forestier y est très développé. Au nord, le pin maritime et le pin d'Alep couvrent des superficies importantes. À partir d'une certaine latitude, seul le chêne domine (le chêne vert, le chêne liège et d'autres espèces). À la place du pin, le genévrier et le lentisque peuplent la forêt mais sont moins imposants que les deux espèces précédemment citées

.

.

.